indice

nom masculin
(latin indicium)

Cet article fait partie du DOSSIER consacré au développement et du DOSSIER consacré à la population.

Objet, fait, signe qui met sur la trace de quelque chose : Vous avez plusieurs indices pour résoudre cette énigme.
Ce qui signale, dénote, annonce quelque chose ; signe, marque : Son tremblement est un indice de grande nervosité.
Fait établi, moyen de preuve sur lequel le juge fonde sa conviction.
Trace d'une substance, d'une matière, etc., qui laisse prévoir un gisement : Des indices de pétrole.
Caractère de petite taille qui se place en bas et à droite de la lettre qu'il caractérise (exemple a1 se lit « a indice 1 »).
Nombre permettant de résumer et de caractériser la variation relative d'une grandeur simple ou complexe entre deux situations, dont l'une sert de base (temps ou lieu de référence).
Nombre affecté à une catégorie d'emploi permettant de calculer le montant de la rémunération correspondante. (Les indices sont regroupés dans une grille indiciaire.)Bourse Expression de la variation des cours par rapport à une période de référence. (Aux États-Unis, on utilise l'indice Dow Jones et l'indice Standard and Poor's, en France l'indice de la Compagnie des agents de change et le CAC 40, qui signifie cotation assistée en continu et qui porte sur les 40 valeurs les plus représentatives de l'économie.) Marchés à terme d'indices boursiers, marchés sur lesquels se concluent des contrats portant non pas sur des titres mais sur des indices reflétant la valeur de ceux-ci.Climatologie Grandeur remarquable ou quotient qui permet de mesurer un phénomène climatologique ou météorologique (indice d'aridité, indice de refroidissement, etc.).Écologie Indice biotique, notation permettant d'apprécier la qualité d'une eau courante à partir du recensement de certains organismes vivants (invertébrés aquatiques sensibles à la pollution).Économie Indice de développement humain (I.D.H.), indicateur statistique du P.N.U.D. permettant d'évaluer le niveau de vie de la population d'un pays. (Il prend en compte l'espérance de vie, l'éducation et le pouvoir d'achat.)Géologie Minéral révélateur de la présence d'une substance utile. Toute information géochimique utilisable en prospection et fournie par les éléments indicateurs.Linguistique Signe qui est dans un rapport de contiguïté avec la réalité extérieure. (Par exemple, la fumée est un indice par rapport au feu, le symptôme par rapport à la maladie.)Pétrole Résultat de diverses méthodes d'essai des produits pétroliers (indice d'octane, indice de cétane, indice de viscosité, etc.). [Synonymes : index, nombre.]Physique Nom donné à certaines grandeurs obtenues comme quotient (sans dimension) de deux grandeurs ou de deux produits de grandeurs de même espèce. Nom de certaines grandeurs non mesurables et seulement repérables sur une échelle conventionnelle.Statistique Indice agrégatif, composé ou composite, indice groupant en une seule donnée numérique des indices de caractères différents ayant trait à un même phénomène que l'on veut repérer (exemple baromètre de la satisfaction matérielle, établi à partir d'indices relatifs aux prix, aux salaires, à l'emploi, aux grèves, à la consommation, etc.). Indice d'écoute, nombre des personnes, évalué en pourcentage, ayant écouté ou regardé une émission de radio, de télévision à un moment déterminé. Indice particulier ou élémentaire, indice exprimant les variations d'une seule grandeur. Indice pondéré, indice tel que les indices particuliers entrant dans sa construction sont affectés de poids différents, proportionnels à l'importance de chaque élément représenté dans l'ensemble qu'ils forment. (L'indice des 265 postes de dépenses est un indice pondéré, chaque poste n'ayant pas le même poids.) Indice des prix, rapport entre le prix d'un bien ou d'un service à une période donnée et le prix de ce même bien ou service à une période de référence donnée. Indice des prix à la consommation, indice mensuel des prix à la consommation calculé par l'I.N.S.E.E. Indice simple, indice calculé à partir d'indices particuliers dotés d'un poids identique. Indice synthétique, indice défini comme une certaine combinaison d'indices particuliers.Zootechnie Indice de consommation (I.C.), rapport entre la quantité d'aliments consommée par un animal d'élevage au cours d'une période déterminée et le gain de poids vif réalisé pendant la même période.

ÉCONOMIEQu'est-ce que le développement humain ?Possibilités et utilisation de ces possibilitésLa véritable richesse d'un pays est constituée par l'ensemble des femmes et des hommes qui y vivent. Lorsqu'on aborde la notion de « développement humain », celle-ci peut se définir comme le processus visant à élargir au maximum les possibilités offertes à ces femmes et à ces hommes pour vivre le mieux possible. Ces possibilités sont envisagées à plusieurs niveaux essentiels : mener une vie longue et saine et être en mesure d'acquérir des connaissances, ce qui implique que soit ouvert l'accès aux ressources indispensables à un niveau de vie décent. Mais la notion de développement humain ne peut se limiter à cela. Elle doit, en effet, comporter également d'autres possibilités moins matérielles sans lesquelles l'être humain ne peut exister comme être social et être pensant : ce sont celles qui ont trait aux libertés politiques, économiques et sociales, et celles qui ouvrent à l'individu, homme ou femme, la capacité d'exprimer sa productivité et sa créativité.La notion de « développement humain » comporte ainsi deux aspects fondamentaux et inséparables, l'un concernant la mise en place de champs possibles (par exemple l'amélioration de la santé, et la possibilité d'acquisition de connaissances et d'aptitudes), l'autre qui a plus précisément trait à l'utilisation que les individus peuvent faire des possibilités qu'ils ont acquises (sur le plan des loisirs, des activités culturelles, sociales ou politiques, par exemple).C'est dire que le développement humain intéresse tout à la fois les questions de production et de distribution des biens et des services, en même temps que celles relatives à l'utilisation des potentialités humaines. Dans cette perspective, la possibilité de disposer d'un meilleur revenu ne peut être perçue comme une fin en soi, mais comme un moyen d'acquérir un bien-être réel. Le développement humain de l'individu concerne donc l'ensemble des problèmes que pose une société, qu'il s'agisse de la croissance économique, des échanges, de la question de l'emploi, de celle des libertés politiques, ou des valeurs culturelles.La question de l'inégalité des sexesIl convient à cet égard de noter que doit être pris en compte le problème de l'inégalité des sexes, qui entrave dans une mesure importante l'essor possible d'un véritable développement. La disparité entre les sexes, eu égard au développement de la société, provoque en effet une différence considérable selon que l'inégalité se rencontre dans un contexte de faible niveau ou d'un niveau plus élevé de développement. La question est complexe, dans la mesure où une société peut être parvenue à une égalité réelle entre les sexes, mais n'offrir qu'un taux d'alphabétisation peu important ; à l'inverse, une autre société pourra présenter une disparité accentuée avec un taux d'alphabétisation élevé tant chez les hommes que chez les femmes.La mesure du développement humainL'indice de développement humain (IDH)Pour mieux comprendre la singularité de la notion de développement humain, certains principes ont été élaborés, tous de nature à tenter de refléter les aspects fondamentaux de ce problème. Ainsi, l'Indice du développement humain (créé par le Programme des Nations unies pour le développement [PNUD]) est un indicateur composite comprenant trois éléments qui constituent pour chaque société des objectifs à atteindre : l'espérance de vie, l'accès à l'éducation et à la culture, le niveau de vie. Grâce à cet indicateur, chaque pays est informé du chemin qu'il doit parcourir avant que la totalité ou la majeure partie de sa population puisse bénéficier de ces possibilités essentielles. Il s'agit là, non d'une mesure du bien-être social, pas plus que d'une indication d'un degré de bonheur, mais d'une mesure de contrôle des personnes sur leur destinée.Selon le PNUD, le pays ayant le meilleur IDH, en 2005, était l'Islande (0,968), devant la Norvège (0,967) et l'Australie (0,962) ; la France se classait à la 10e place (0,952). Un IDH est considéré « élevé » s'il est supérieur à 0,800, « moyen » s'il est compris entre 0,800 et 0,500 (c'est le cas pour de nombreux pays d'Asie, d'Afrique et d'Amérique du Sud), et « faible » s'il est inférieur à 0,500 (c'est le cas pour une vingtaine de pays d'Afrique).L'indicateur sexospécifique du développement humain (ISDH)L'indicateur sexospécifique du développement humain apporte des précisions sur le niveau de développement atteint en tenant compte en particulier des inégalités sociologiques qui persistent entre les hommes et les femmes. La méthodologie adoptée consiste à mesurer et à « pénaliser » ces inégalités : ainsi, l'ISDH d'un pays donné va diminuer lorsque le niveau de développement des hommes et des femmes ensemble baisse, et également lorsque l'écart de développement entre les deux sexes se creuse. Plus ces écarts sont importants, en terme de potentialités élémentaires, plus l'ISDH d'un pays sera faible par rapport à son IDH. Autrement dit, l'ISDH constitue simplement un IDH pondéré ou corrigé à la baisse en fonction des inégalités entre les sexes.L'indicateur de la participation des femmes (IPF)L'Indicateur de la participation des femmes apporte pour sa part des précisions sur la possibilité dont disposent les hommes et les femmes de participer activement à la vie économique et politique du pays, et de prendre part dans la société aux processus de décisions. On peut observer de ce point de vue que, alors que l'ISDH porte sur l'amplification des potentialités, l'IPF se penche plutôt sur l'utilisation qui en est faite pour mettre en œuvre de façon positive les facultés offertes par la vie.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.044 Queries: 19 Référencement