liège

nom masculin
(latin populaire levius, du latin classique levis, léger) Matériau épais, imperméable et léger, fourni par l'écorce de certains arbres et particulièrement du chêne-liège. (Synonyme : suber.)
Synonyme de bitter pit.
Planchette de bois incurvée munie d'une poignée et recouverte d'une couche de liège, dont se servent les corroyeurs pour assouplir les peaux.

Le liège provient de la zone externe d'un cambium circulaire. Il se forme en couches plus ou moins épaisses suivant les espèces. Lorsqu'on ôte à un chêne-liège sa première couche dite « mâle » (démasclage), au moment de la circulation de la sève, un liège homogène et fin, appelé « liège femelle », est reproduit et récolté régulièrement. Les planches de liège sont alors redressées, desséchées puis subissent le bouillage, qui augmente l'élasticité, et le raclage. Le liège mâle sert à la fabrication de panneaux agglomérés. Du liège de reproduction on tire les bouchons. Le liège est une production des pays du pourtour méditerranéen.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.051 Queries: 19 Référencement