natation

nom féminin
(latin natatio, de natare, nager) Sport de la nage.
Natation synchronisée ou artistique, forme de ballet nautique comportant un certain nombre de figures donnant lieu à des notations. (C'est aujourd'hui un sport codifié, présent aux jeux Olympiques de Los Angeles, en 1984.)

IntroductionSport individuel et collectif (dans le cas des relais), la natation consiste à parcourir le plus vite possible une distance à la nage dans une piscine homologuée. La natation englobe également les épreuves de plongeon ainsi qu'une discipline récente, jusqu'à maintenant réservée aux femmes, la natation synchronisée, qui s'inspire des ballets aquatiques.HistoriqueOriginesLa natation, au même titre que la course à pied, semble avoir été l'une des premières activités qui aient donné lieu à des compétitions entre les hommes. Les témoignages les plus anciens remontent à l'Antiquité grecque et romaine. Toutefois, les premiers jeux Olympiques ne comportaient pas d'épreuve de natation.La natation fait partie des activités physiques nobles dans l'Occident médiéval – un chevalier doit savoir nager – ainsi qu'en Asie, et plus particulièrement au Japon, où on trouve trace de compétitions dès le Ier s. avant J.-C. Dans ce pays, cette tradition ne s'est pas perdue, bien au contraire : au XVIe s., un édit impérial a rendu son exercice obligatoire ; une mesure suivie d'effets, puisqu'on ne compte plus les compétitions qui y sont organisées.En Occident, la natation de compétition est née en Grande-Bretagne, dans les années 1830, avec la construction de plusieurs bassins couverts. Une décennie plus tard, la mode s'étant répandue dans les colonies britanniques, c'est en Australie que se sont déroulées les premières compétitions modernes, comme ce Championnat du monde qui se résumait à une course de 100 yards et qui fut sans doute l'objet de paris. C'est dans ce cadre que naît une natation professionnelle, à côté de laquelle se développe une natation défendant les valeurs de l'amateurisme.En Grande-Bretagne, les clubs se structurent. La Metropolitan Swimming Club Association est fondée à Londres en 1869 et donne à la natation ses premières règles ; elle organise la même année le premier championnat amateur. Se déroulant dans la Tamise, la course, longue de un mile, fut remportée par un certain Tom Morris. Puis, en 1874, l'association locale se transforma en association nationale, la British Swimming Association. Dans le dernier quart du XIXe s., plusieurs pays se dotent d'une association nationale : en Europe, l'Allemagne (1882), la Hongrie (1896), puis la France (1899) et, en Océanie, l'Australie (1891) et la Nouvelle-Zélande (1890). En 1908, durant les jeux Olympiques de Londres, plusieurs fédérations nationales européennes fondent la Fédération internationale de natation amateur (F.I.N.A.), qui fixe les règles de la natation et du water-polo, officialise les records et organise le programme olympique. Celle-ci utilise le français et l'anglais comme langues officielles.La natation en FranceLa Fédération française de natation (F.F.N.) est née en 1899 sous le nom de Fédération nationale des sociétés de natation et de sauvetage. Le premier club français a été fondé en 1873 au Havre. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, les nageurs étaient regroupés en quatre fédérations concurrentes, qui s'associèrent en 1920 pour former la F.F.N., qui fut alors reconnue sur le plan international par la F.I.N.A.De nos jours, la F.F.N. compte environ 100 000 licenciés, avec presque autant de garçons que de filles (la participation féminine approche 50 %). La pratique de cette discipline est relativement bien distribuée sur le territoire, et, paradoxalement, moins présente dans les départements du littoral. Les équipements homologués coûtant assez cher (piscine olympique de 50 m de long et bassin de plongeon de haut vol), c'est dans les régions les plus riches et les plus urbanisées que l'on rencontre le plus d'installations olympiques.Discipline reconnue récemment, la natation synchronisée n'en a pas moins une histoire. Lancée en Australie avant la Première Guerre mondiale, elle perce aux États-Unis dans les années 1920. Toutefois, elle ne fait son apparition en France qu'après la Seconde Guerre mondiale. Elle s'organise très vite, puisque dès 1950 un premier Championnat de France est organisé. Mais il faut attendre les années 1970 pour que cette discipline obtienne la consécration, avec l'organisation de Championnats d'Europe en 1974, puis de Championnats du monde en 1978, et enfin, l'inscription au programme olympique en 1984.La natation synchronisée est à la natation ce que la gymnastique rythmique (G.R.) est à la gymnastique artistique. Une chorégraphie aquatique est réalisée par une nageuse en solo ou par deux nageuses en duo, ou bien encore par une équipe comprenant huit nageuses au maximum, sur un accompagnement musical, les figures étant notées par des juges-arbitres.Canadiennes, Américaines et Françaises figurent parmi les meilleures spécialistes de la discipline.Dedieu (Virginie) [France, née en 1979]Spécialiste de la natation synchronisée.Elle a été championne d'Europe en duo en 2000 et en solo en 2002 et 2004 et triple championne du monde en solo (2003, 2005 et 2007).
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.043 Queries: 19 Référencement