salon

nom masculin
(italien salone, de sala, salle) Pièce d'un appartement, d'une maison, destinée à recevoir les visiteurs.
Mobilier propre à cette pièce de réception : S'acheter un salon Louis XVI.
Pièce commune confortablement meublée où l'on peut s'asseoir, lire, converser, dans un hôtel, sur un paquebot.
Pièce qu'un client peut réserver pour un repas, une réception, une fête, etc.
Réunion de personnalités des lettres, des arts et de la politique qui, en particulier aux XVIIe et XVIIIe s., se tenait chez une femme distinguée et où l'on discutait de littérature, de philosophie, de politique, etc.
Littéraire. Société mondaine : Conversation de salon.
Manifestation commerciale professionnelle permettant périodiquement aux entreprises de présenter leurs nouveautés (avec majuscule) : Le Salon de l'automobile.
Exposition, le plus souvent annuelle, d'artistes vivants (souvent avec une majuscule) ; article de journal, de revue, consacré à la critique d'un Salon.
Nom de certains magasins : Salon de coiffure. Salon de thé.
Comédie de salon, petite pièce de théâtre facile, jouée par des amateurs.
Danse de salon, Au XVIIe s., les salons les plus importants furent ceux de la marquise de Rambouillet, de Madeleine de Scudéry, de Mme Scarron et de Ninon de Lenclos ; ils eurent une influence capitale sur l'évolution des manières et du goût littéraire. Au XVIIIe s., les plus célèbres furent ceux de Mme de Lambert, Mme de Tencin, Mme du Deffant, Mlle de Lespinasse, Mme d'Épinay ; ils permirent de diffuser les idées des Lumières. Au XIXe s., il faut citer ceux de Mme de Staël, Mme Récamier et celui de la princesse Mathilde. De moins en moins féminins, les salons survivent uniquement grâce à l'influence de certaines écoles (le Cénacle romantique de Nodier et Hugo) et disparaissent peu après Proust.
Aucun site ajouté récemment
 
Propulsé par Arfooo Annuaire © 2007 - 2009    Generated in 0.048 Queries: 19 Référencement